Andro Wekua

Untitled, 2010–2011

© Collection FRAC Nord-Pas de Calais, Dunkerque, © D.R

Mannequin de cire et structure aluminium et bois

118 × 83 × 57 cm  (statue)

Français

RÉSIDENCES ARCHIPEL 2017 : ÉVE CHABANON ET SACHA GOLEMANAS


Eve Chabanon et Sacha Golemanas

11.09.17 – 21.01.18


Le Frac Grand Large — Hauts-de-France et les écoles d’arts du Beauvaisis, de Boulogne-sur-Mer, du Calaisis, de Denain et de Saint-Quentin lancent cette année la première édition de leur programme de résidences « Archipel ». Celui-ci permet le séjour simultané de deux artistes, sur le « pôle littoral » (composé des écoles du Calaisis et de Boulogne-sur-Mer) et sur le « pôle intérieur » (composé des écoles du Beauvaisis, de Denain et Saint-Quentin).

 

Dès septembre 2017, Ève Chabanon et Sacha Golemanas prendront ainsi leurs quartiers dans les écoles d’arts plastiques des Hauts-de-France. Ces deux résidences de recherche et création seront l’occasion pour les artistes d’explorer les singularités des territoires des différentes écoles et d’échanger avec les élèves et les habitants.

 

Ainsi, du 11 septembre au 8 octobre 2017, les deux résidentes seront invitées à prendre connaissance du territoire, des ressources et des partenaires de chaque école. Puis, du 6 novembre 2017 au 21 janvier 2018 elles pourront se consacrer plus spécifiquement à leurs créations.

 

Avec le soutien de  la DRAC Hauts-de-France  et du département du  Pas-de-Calais

 


 

RENCONTRE AVEC LES ARTISTES EN RÉSIDENCE

 

Mercredi 20 septembre à 18h30

à l’École d’Art Municipale de Boulogne-sur-Mer

 

Mercredi 27 septembre à 18h au CAUE de l’Oise à Beauvais

 

Dans le cadre du programme de résidences « Archipel » deux rencontres avec les deux artistes lauréates sont proposées.

Ève Chabanon est une artiste française, installée à Londres. À travers la performance, l’écriture ou la conception d’objets prétextes, elle bâtit des espaces physiques et conceptuels provocant l’implication de groupes ou d’individus marginalisés. Elle puise ainsi dans les mythologies de l’intime et emprunte à l’activisme et à différents systèmes éducatifs alternatifs ses outils afin d’établir des détournements du quotidien.

 

Sacha Golemanas est diplômée de l’École Nationale Supérieure d’arts de Paris-Cergy. Ses sculptures et installations sont le fruit d’analogies visuelles et conceptuelles à la croisée de mondes poétiques divers. La nature et l’histoire de son observation et appropriation sont au cœur de ses réflexions. Elle s’interroge sur notre rapport à l’animal, comment existe-il à travers nous, nos cultures et nos iconographies. Dans ses recherches actuelles prédominent l’élément aquatique et ses potentiels plastiques.