Andro Wekua

Untitled, 2010–2011

© Collection FRAC Nord-Pas de Calais, Dunkerque, © D.R

Mannequin de cire et structure aluminium et bois

118 × 83 × 57 cm  (statue)

Français

Wild at Art – La peinture dans les années 1980, dans la collection du Frac Nord-Pas de Calais
Exposition collective

Arnulf Rainer, Van Gogh als Adler, 1977-1980.

© ADAGP, Paris 2016


Commissariat : Richard Leydier, Chargé de projets artistiques et manager du Frac Nord-Pas de Calais

03.02.16 – 28.08.16, du mercredi au dimanche, de 12h à 18h

5 Février 2016 à 18h30 - ouverture des portes jusque 20h

Espace Expo 1, rez-de-chaussée du Frac/AP2


Au sortir des années 1970, dominées par les soubresauts d’un art conceptuel et minimal, l’art européen connaît une mutation radicale. la peinture effectue alors dans plusieurs pays un retour en force : Nouveaux fauves en Allemagne, Figuration libre en France, Trans-avant-garde en italie… Associés en raison d’un recours commun à une peinture plutôt figurative et néo-expressionniste, ces mouvements n’en recouvrent pas moins des réalités disparates, en termes de générations, de pratiques ou de théories.

Le dénominateur commun demeure toutefois une grande connaissance de l’histoire de la représentation, ainsi que le désir de s’affranchir des règles édictées par la décennie précédente, quand bien même cette peinture en apparence spontanée plonge à certains égards quelques unes de ses racines dans l’art conceptuel de la fin des années 1960. Néanmoins, c’est bien un sentiment d’absolue liberté qui innerve la pratique de ces artistes, dont le Frac Nord-Pas de Calais a collectionné quelques œuvres dès son origine. Ces tableaux, pour la plupart de grand format, permettent ainsi de confronter les approches, par-delà les frontières et les générations, qu’il s’agisse du Français Eugène Leroy, de l’Allemand Michael Buthe, du suisse Martin Disler, du danois Per Kirkeby ou encore de l’Autrichien Franz West. le corpus d’œuvres réunies ici témoigne d’une même volonté de dépasser le traditionnel clivage figuration/abstraction, pour produire une peinture plus savante qu’il n’y paraît, et, dans le même temps, plus libre et sauvage. En ce sens, la décennie 1980 marque un aboutissement et une synthèse des recherches picturales menées tout au long du 20ème siècle par diverses avant-gardes.