Andro Wekua

Untitled, 2010–2011

© Collection FRAC Nord-Pas de Calais, Dunkerque, © D.R

Mannequin de cire et structure aluminium et bois

118 × 83 × 57 cm  (statue)

Français

RÉSIDENCE aiR HÉLÈNE JUILLET


Résidence aiR / Hélène Juillet

01.06.13 – 15.07.13

Frac Nord-Pas de Calais, Dunkerque


Hélène Juillet, artiste de Champagne-Ardenne, est accueillie durant sa résidence Air Nord Est 2012 au centre d’art Be-Part, à Waregem (Belgique).

 

Hélène Juillet obtient , en juin 2010, son Diplôme National Supérieure d’Arts plastiques aux Beaux Arts de Paris à l’unanimité du jury. Depuis ses recherches se veulent géométriques, abstraites, ayant un rapport direct avec le lieu où elle sont poursuivies. Son rapport au lieu est devenu complexe. Le lieu, l’espace  influe sur  l’objet sculptural. Cet Objet fabriqué change la perception que le corps peut avoir eu du lieu. Le travail s’encre dans l’espace donné. Être créé à l’intérieur de celui-ci ou celui-là ou pour celui-ci change la lecture que l’on peut faire de l’installation. Parfois, le sol y est  inclut, par le fait de laisser la trace du processus de coloration de la sculpture. La trace de l’objet devient «une réflexion, une ombre d’une dimension autre, l’ombre de la 3D sur la 2D» extrait de correspondance avec Laura Simon. 

Le dessin est important pour trouver la relation entre ce qui existe en 2D et ce qui sera 3D.

 

Rappel d’une définition:
La figure géométrique est l’entité abstraite primitive autour de laquelle s’articule la géométrie. La géométrie est l’étude du plan et de l’espace. L’étymologie du terme géométrie dérive du grec de de γεωμέτρης (geômetrês) qui signifie «géomètre, arpenteur» et vient de γῆ (gê) («terre») et μέτρον (métron) «mesure»). 

Ce serait donc «la science de la mesure du terrain».
Je veux bien me définir comme un arpenteur.